• Page Facebook

  • Catégories

  • Archives

Surplombez la ville, perdez-vous dans les herbes hautes

Je cherche l'Italie

 

« Ce sont les lucioles. Les mêmes qui dansaient à Jérusalem autour de la Croix, l’après-midi où mourut le Christ, et qu’il fit nuit si soudain ; les mêmes petites lumières qu’il y a chez Dante, et qui accompagnent le poème vers une plus grande lumière, celle qui habite à la fois Béatrice et la Vierge, cette lumière des étoiles qui se meut sous le nom d’amour , ces mêmes lucioles, mille fois éteintes, disparues, puis ressuscitées (…) ces lucioles, toujours vivantes malgré l’aveuglement humain, que j’ai vues à Rome, une nuit d’été en 2009, dans les jardins de la Villa Médicis, et qui volettent sur ces pages comme un dôme, une treille, un sourire, une espérance légère.  »

 Yannick Haenel, Je cherche l’Italie

Previous Post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>