• Page Facebook

  • Catégories

  • Archives

Le visage d’Ádám Bodor

« Dans l’univers d’Ádám Bodor, les désaxés côtoient les évadés de la nuit, les voyous font moins de ravages que des vieilles filles prétendument inoffensives, mises en quarantaine dans un quartier d’isolement ; des lynx et des licornes hantent le sommeil des marginaux, les femmes sont d’inquiétantes créatures, les chats d’une perfidie sans nom et les oiseaux des apatrides tournant autour de la terre sans jamais pouvoir se poser. »

AdamBODOR

Encre de chine

Critique de Linda Lê et illustration à retrouver sur En Attendant Nadeau

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>